Comment optimiser vos formations e-learning

Marketing de la formation

À la suite du décret n° 2018-1330 du 28 décembre 2018 publié dans le cadre de la loi Avenir Professionnel, les « conditions d’organisation » des actions de formation à distance ont été précisées et la réforme vient donc donner une véritable existence au e-learning. Une opportunité pour tous les organismes qui souhaitent être présents sur ce créneau porteur, mais encore faut-il savoir comment s’y prendre. Topformation vous donne quelques conseils pour optimiser votre offre de formations en e-learning.

Passer au format digital, plus qu’une simple formalité

Nombre d’organismes commettent cette erreur classique : notre formation X ou Y cartonne en présentiel, pourquoi ne pas la transposer telle quelle au format e-learning ? Réalisons une vidéo sans se ruiner en utilisant les supports que l’on a déjà, ajoutons une voix off ou filmons un de nos formateurs en action et le tour est joué. Malheureusement, ce n’est pas si simple que ça.

Si vous décidez de proposer des cours sous forme de vidéo, assurez-vous que le contenu conviendra à votre public en matière de ton, de rythme et d’animation. Un simple tutoriel filmé sur fond de monologue monotone peut vite décourager. Si le domaine de l’audiovisuel n’est pas votre fort, n’hésitez pas vous adresser à des professionnels ou à suivre vous-même une formation sur le montage ou la réalisation.

Même chose pour les quizz interactifs ou les LMS (Learning Management System, ou espaces numériques de travail) : il s’agit d’outils techniques qui requièrent une véritable maîtrise et un suivi constant. Le LMS doit être intuitif et rapidement pris en main ; de même, le moindre souci d’affichage, les problèmes de son et de cadrage ou les temps de chargement trop longs rebutent facilement les utilisateurs.

Avant de vous lancer, n’hésitez pas à tester plusieurs outils et surtout à prendre le temps de vous pencher sur les attentes et les habitudes de vos stagiaires, afin de trouver la bonne formule e-learning qui leur conviendra en matière de format, de longueur et de contenu.

S’adapter aux besoins des apprenants

Soigner la forme est important, mais il ne faut pas perdre de vue le point le plus essentiel : le fond ! Pour cela, il faut revenir à l’objectif premier, vos apprenants. Qu’attendent-ils de vos formations ? Pourquoi ont-ils choisi votre organisme ? Quels sont vos points forts ? Le « digital learning », nouvelle forme plus évoluée et innovante d’e-learning, vise avant tout à s’adapter aux besoins des apprenants et à les accompagner comme lors d’une formation en présentiel, pas seulement à livrer du contenu au format numérique. Pour cela, certains organismes n’hésitent pas à assigner un « mentor » à l’apprenant, qui devra se charger de la réussite de l’élève et veiller à ce qu’il ne décroche à aucun moment de son processus d’apprentissage.

Le maître-mot est donc devenu flexibilité : l’e-learning est prisé des utilisateurs modernes car il peut s’adapter à leurs journées chargées. Mais pourquoi ne pas aller encore plus loin en s’adaptant aussi aux préférences des élèves, pas seulement en matière de forme mais aussi de fond. Vous donnez des cours de langue ? Demandez à vos stagiaires leurs passe-temps préférés et proposez leur du contenu en rapport avec la musique, les beaux-arts ou le sport. La personnalisation des supports devient de plus en plus la norme, il est donc temps de prendre le train en marche.

L’autre nouvelle tendance est à la granulation, c’est-à-dire la réduction d’un gros bloc (dans votre cas, de cours) en plus petites unités. En effet, la durée d’attention moyenne d’un élève est estimée à une dizaine de minutes : il est donc primordial de privilégier les formats courts. De plus, il est nécessaire que l’apprenant se sente investi, et qu’il collabore à la formation. Tâchez donc d’incorporer le maximum d’éléments d’interaction dans vos cours pour faire participer les élèves ; là encore, la présence d’un coach peut faire toute la différence.

Enfin, n’oubliez pas que vos formations en e-learning constituent une véritable chance car vous pourrez récupérer des informations précieuses. Temps passé sur chaque module par les participants, passages difficiles (comme les évaluations le plus souvent ratées), avis et commentaires… autant d’éléments utiles qui vous aideront à améliorer votre offre !

Penser à l’après

Vos formations ont été revues et corrigées, ré-adaptées au format digital, personnalisées et sont enfin disponibles en ligne, prêtes à être dévorées et partagées… mais par qui ? Et où ? La commercialisation et le suivi de vos formations n’est pas une mince affaire et nécessite les ressources adéquates. Si vous êtes une petite structure et que vous n’avez pas les moyens, le temps ni la main d’oeuvre de booster votre visibilité en ligne ou d’augmenter vos leads, une plateforme dédiée peut être la solution.

En effet, figurer sur un moteur de recherche spécialisé dans la formation professionnelle vous permet d’atteindre des milliers d’utilisateurs au quotidien et de vous hisser parmi les premiers résultats sur Google. Ces plateformes mettent tous les organismes sur un pied d’égalité en affichant leurs formations de la même façon, avec un design et une structure homogène, et vous donnent la chance de vous démarquer en mettant en avant vos points forts (avis, formations éligibles au CPF, articles…). 

De plus, grâce aux demandes de renseignement et au contenu à télécharger (catalogue, programmes, livres blancs), vous pourrez récupérer des adresses e-mails de prospects et décupler vos leads. Enfin, les moteurs de recherche spécialisés disposent aussi d’outils de tracking pour suivre les performances de vos formations en ligne et améliorer votre présence en ligne !

Mettez donc toutes les chances de votre côté en optimisant vos formations en e-learning et en les faisant figurer sur une plateforme qui offrira plus de visibilité à votre organisme.